Creating capacity to build a more Inclusive Instant Payment System | Créer les capacités de construire un système de paiement instantané et inclusif

Categories : Blog

Posted:

In recent years, instant payments systems have been planned and launched in many countries, some with a commitment to expanding financial inclusion (known by the acronym “IIPS” – Instant and Inclusive Payment Systems). The central idea behind this approach is that being able to send and receive low-value payments at any time, and at a very low cost, facilitates the use of transaction accounts and serves as a gateway to other financial products and services. In this scenario, IIPS offer people more control over their financial resources and serve some of the previously unmet financial management needs of the “informal majority,” a significant portion of the world population who earn their incomes in the informal economy and typically handle transactions in cash.  

The demand for instant payments has taken on a new urgency as the global Covid-19 outbreak has resulted in reduced use of cash. Therefore, many countries consider expanding social welfare programmes to protect their citizens against the economic effects of the pandemic, and in this context of cash transfer programmes, use cases for IIPS become more evident. IIPS brings together many finance-related disciplines and dimensions – not least of which is technological – but also includes the development of a regulatory framework that includes effective consumer protection measures and the creation of valid and attractive use cases. At DFI, we have been spending a lot of time researching and thinking about IIPS recently as part of a professional capacity building programme in instant and inclusive payment systems, launched with the support of the Bill and Melinda Gates Foundation.   

The programme is structured in two tiers. First, a foundation certificate, that includes the background, concepts, architecture, and implementation guidelines for planning and launching a country-level digital financial payment system designed with financial inclusion principles. Second, for digital finance professionals who require more specialised skills and knowledge, a set of courses on enabling regulation, technical aspects of building IIPS infrastructure and business and operations in relation to IIPS.  

There is a lot to unpack in IIPS, and many developing experiences to learn from.  So, if you want to get down to the nuts and bolts of instant and inclusive payment systems, we invite you to check the IIPS programme website and join us. The programme is fully sponsored and open to all students with experience in payments who then take and pass the Foundations Exam.  

____________________________________________________________________________________________________

Créer les capacités de construire un système de paiement instantané et inclusif

Ces dernières années, des systèmes de paiement instantané ont été planifiés et lancés dans de nombreux pays, certains avec l’engagement d’étendre l’inclusion financière (connu sous l’acronyme « IIPS » – Instant and Inclusive Payment System- Système de paiement instantané et inclusif « SPII »). L’idée centrale derrière cette approche est que le fait de pouvoir envoyer et recevoir des paiements de faible valeur à tout moment, et à un coût très faible, facilite l’utilisation des comptes de transaction et sert de passerelle vers d’autres produits et services financiers. Dans ce scénario, les systèmes de paiement instantané offrent aux gens plus de contrôle sur leurs ressources financières et répondent à certains des besoins de gestion financière non satisfaits auparavant de la « majorité informelle », une partie importante de la population mondiale qui gagne ses revenus dans l’économie informelle et gère généralement ses transactions en espèces.

La demande de paiements instantanés a pris une nouvelle importance alors que l’épidémie mondiale de la Covid-19 a entraîné une réduction de l’utilisation d’argent liquide/cash. Donc de nombreux pays envisagent d’étendre leurs programmes de protection sociale  afin de protéger leurs citoyens contre les effets économiques de la pandémie, et dans ce contexte de programmes de transferts monétaires, les cas d’usage des systèmes de paiement instantané et inclusif (SPII) deviennent plus évidents. Les Systèmes de Paiement Instantané et Inclusif (SPII) mettent ensemble, de nombreuses disciplines et dimensions liées à la finance et dont la technologie n’est pas la moindre. Ils comprennent aussi l’élaboration d’un cadre réglementaire qui prend en compte des mesures de protection des consommateurs efficaces et la création de cas d’usages adaptés et attrayants. Chez DFI, nous avons passé beaucoup de temps à faire des recherches et à réfléchir aux SPII récemment dans le cadre d’un programme de formation intitulé « IIPS » – Instant and Inclusive Payment System- Système de paiement Instantané et Inclusif), lancé avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates.  

Le programme est structuré en deux niveaux. Tout d’abord, une certification des connaissances de base, qui comprend le contexte, les concepts, l’architecture et les directives de mise en œuvre pour la planification et le lancement d’un système de paiement financier digital au niveau national conçu avec les principes d’inclusion financière. Deuxièmement, pour les professionnels de la finance digitale qui ont besoin de compétences et connaissances plus pointues, un ensemble de cours sur la réglementation habilitante, les aspects techniques de la construction de l’infrastructure et les activités et opérations en relation avec un SPII.

Il y a beaucoup à déballer dans le cours IIPS (Instant and Inclusive Payment System), et de nombreuses expériences de développement dont il faut tirer des leçons.  Donc, si vous voulez entrer dans les rouages des systèmes de paiement instantané et inclusif, nous vous invitons à consulter le site Web du programme IIPS et à nous rejoindre.  Le programme est entièrement parrainé et ouvert à tous les étudiants ayant de l’expérience dans les paiements et qui réussissent ensuite l’examen testant l’acquisition des connaissances de base.