COVID-19 | Official online Resource and News Portal. For more information, visit www.sacoronavirus.co.za

Creation and Journey of The Alliance of Digital Finance/ Création et évolution de l’Alliance des associations professionnelles de la finance digitale

The Alliance of Digital Finance Associations (The Alliance) represents the Digital Finance Profession on a global stage and promotes in-country expertise. By creating and promoting a global network of digital finance professionals and organisations, greater opportunities for sharing knowledge, networking, collaboration, problem-solving, innovation, advocacy, and partnerships will be created. The Alliance will also be a unified voice on digital finance issues and issues affecting the industry. This will help drive greater access to and use of digital financial services, increased financial inclusion, and bring social and economic transformation.

The three key aims of The Alliance are to:

  1. Enhance capacity in digital finance through the development and promotion of in-country Digital Finance Associations
  2. Lead the digital finance profession, provide a collective voice on industry issues and lead the global exchange of knowledge, industry information and best practice
  3. Catalyse innovation and inclusion by facilitating opportunities for networking, collaboration and partnerships

The Alliance currently has eleven founding members, ten country-based Digital Finance Associations* and an honorary member, Digital Frontiers Institute (DFI). Its official launch is planned for in September/October 2021.

 

The launch and the website for The Alliance are being planned, but you can keep up-to-date by liking/following The Alliance’s social media channels on LinkedIn, Facebook and Twitter.

 

Who are members of The Alliance?

The ten founding members of The Alliance are digital finance associations who are legally registered/registering entities in their country with a diverse membership of professionals from across the digital finance ecosystem, including commercial banks, mobile money operators, payment service providers, central banks, and regulators, fintechs, microfinance, and the development sector.

These associations are already active locally, through activities such as advocacy, webinars, and training, conducting research, authoring reports and thought pieces, and producing white papers and recommendations. They are also representing the digital finance profession at national working groups and industry events.

For its member digital finance associations, The Alliance will work to build credibility and exposure globally, will strengthen through providing support, resources, and capacity building, and help them identify business models for their long-term sustainability.

The Alliance will also connect these country-based associations with each other and to organisations and institutions working in digital finance and financial inclusion globally. The Alliance will be the home of the Digital Finance profession, providing a single point of contact to all in-country digital finance associations and will seek and alert members to opportunities, partnerships and foster collaborations.

We anticipate that global networking, presenting a collective voice, creating best practices, collaboration, and partnerships will catalyse innovation, increase uptake of digital financial services, and achieving greater financial inclusion.

 

How did in-country digital finance associations develop?

These country-based digital finance associations developed from DFI’s Communities of Practice (COPs). DFI’s mission was to create a digital finance profession through the provision of formalized training and the development of local and global peer communities. COPs were successfully established in twenty countries in Africa and Asia, and members gained such value from networking, sharing experiences and learning. Many members expressed the desire to bring or advocate for change in their countries, particularly towards issues of inclusivity, and this along with the personal and professional value they gain drove the journey from a COP to a professional association. Ten COPs (Bangladesh, Benin, Ghana, Mozambique, Nigeria Senegal, Sudan, Uganda, Zambia, and Zimbabwe) have formed, and within the next year, we are expecting Cote d’Ivoire, Ethiopia, Kenya, Malawi, Pakistan, Rwanda, and Tanzania to take the membership total to sixteen.

The Alliance also invites and encourages digital finance associations from any country to join. We will accept digital finance associations whose membership base represents the digital finance profession and whose aims and activities align with The Alliance.

 

Why is DFI an honorary member?

DFI played a key role, starting the COPs, providing support and resources to help associations form, and are currently incubating the Alliance. DFI also has an important role offering digital finance practitioners’ qualifications, training and professional development. Whilst the Alliance will provide facilitate networking, foster collaboration, and promote best practices and standards in digital finance, DFI will be the partner providing education and training to the profession.

 

Where did the idea for the Alliance come from?

In March 2020 the twenty associations/COPs came together to discuss their plans and ambitions and a request was made for a global body that they can belong to for learning and support. The idea was explored, a constitution and plan developed with DFI’s community manager and six country associations. Funding and support from Bill and Melinda Gates Foundation and DFI Board have allowed The Alliance to incubate and launch.

* List of Digital Finance Association Members:

  1. Association Digital Frontiers Senegal
  2. Association of Digital Finance Practitioners, Nigeria
  3. Sudan FinTech Association (Shomoul)
  4. Association for Digital Finance Practitioners, Zambia
  5. MZ – Mozambique Fintech Association
  6. Digital Finance Practitioners Association of Zimbabwe
  7. Digital Frontiers Association Uganda
  8. Digital Finance Forum Bangladesh
  9. Digital Finance Professionals Ghana
  10. Association Des Professionnels De La Finance Digitale / Dfi-Benin

******************************************************************************************************************************************************************************

Création et évolution de l’Alliance des associations professionnelles de la finance digitale

 

L’Alliance des Associations professionnelles de la Finance Digitale (l’Alliance) représente la profession des spécialistes de la finance digitale sur la scène mondiale et promeut l’expertise dans les pays. En créant et en promouvant un réseau mondial de professionnels et d’organisations de la finance digitale, de plus grandes possibilités de partage des connaissances, de mise en réseau, de collaboration, de résolution de problèmes, d’innovation, de défense des intérêts et de partenariats seront créées. L’Alliance sera également une voix unifiée sur les questions liées à la finance digitale et les problèmes affectant le secteur. Elle contribuera à améliorer l’accès aux services financiers numériques et leur utilisation, à renforcer l’inclusion financière et à favoriser la transformation sociale et économique.

 

Les trois objectifs clés de l’Alliance sont les suivants :

 

  1. Renforcer les capacités en matière de finance digitale par le développement et la promotion d’associations de professionnels de la finance digitale dans les pays.
  2. Donner des orientations à la profession et porter la voix collective des membres sur les questions du secteur et faciliter l’échange mondial de connaissances, d’informations sur le secteur et les meilleures pratiques.
  3. Catalyser l’innovation et l’inclusion en facilitant les opportunités de mise en réseau, de collaboration et de partenariat.

L’Alliance compte actuellement onze membres fondateurs, dix associations professionnelles nationales de finance digitale* et un membre honoraire, Digital Frontiers Institute (DFI). Le lancement officiel de l’Alliance est prévu pour la période de septembre/octobre 2021.

 

Le lancement et le site web de l’Alliance sont en cours de programmation, mais vous pouvez vous tenir au courant en suivant les canaux digitaux de l’Alliance sur LinkedIn, Facebook et Twitter.

 

Quels sont les membres de l’Alliance ?

Les dix membres fondateurs de l’Alliance sont des associations de professionnels de la finance digitale qui sont des entités légalement enregistrées dans leur pays avec des membres provenant de diverses professions de tout l’écosystème de la finance digitale, y compris les banques commerciales, les opérateurs Mobile Money, les prestataires de services de paiement, les banques centrales et les régulateurs, les fintechs, la microfinance et du secteur du développement.

Ces associations sont déjà actives au niveau local, par le biais d’activités telles que le plaidoyer, les webinaires et la formation, la conduite de recherches, la rédaction de rapports et de documents de recherches, la production de livres blancs et de recommandations. Elles représentent également la profession de la finance digitale dans des groupes de travail nationaux et les événements du secteur.

Pour ses associations de professionnels de la finance digitale membres, l’Alliance s’efforcera d’accroître leur crédibilité et leur visibilité à l’échelle mondiale, les renforcera en leur apportant un soutien, des ressources et un renforcement de leurs capacités, et les aidera à identifier des modèles commerciaux pour leur durabilité à long terme.

L’Alliance mettra également en relation ces associations nationales, entre elles, et avec les organisations et institutions travaillant dans le domaine de la finance digitale et de l’inclusion financière au niveau mondial. L’Alliance sera la structure faitière de la profession de la finance digitale, fournissant un point de contact unique à toutes les associations nationales de professionnels de la finance digitale. Elle recherchera et informera les membres sur les opportunités, les partenariats et encouragera les collaborations.

Nous pensons que le réseautage mondial, la résonnance d’une voix collective, la mise en place de meilleures pratiques, la collaboration et les partenariats catalyseront l’innovation, augmenteront l’adoption des services financiers numériques et permettront une plus grande inclusion financière.

 

Comment les associations de professionnels de la finance digitale se sont-elles développées dans leurs pays ?

Ces associations nationales de professionnels de la finance digitale se sont développées à partir des communautés de pratique (COP) de DFI. La mission de DFI était de créer une profession de spécialistes de la finance digitale en proposant des formations formelles et en développant des communautés de pairs locales et mondiales. Les Communautés de Pratique (CdP) ont été établies avec succès dans vingt pays d’Afrique et d’Asie, et les membres ont perçu la grande valeur de la mise en réseau, du partage d’expériences et de l’apprentissage. De nombreux membres ont exprimé le désir d’apporter ou de défendre le changement dans leur pays, en particulier en ce qui concerne les questions d’inclusion, et c’est ce qui, avec la valeur personnelle et professionnelle qu’ils en tirent, a motivé le passage d’une Communauté de Pratique (CdP) à une association professionnelle. Dix Communautés de Pratique (Bangladesh, Bénin, Ghana, Mozambique, Nigéria, Sénégal, Soudan, Ouganda, Zambie et Zimbabwe) se sont ainsi constituées en associations professionnelles, et au cours de l’année prochaine, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Kenya, le Malawi, le Pakistan, le Rwanda et la Tanzanie devraient porter le nombre de membres à seize.

L’Alliance invite et encourage également les associations de professionnels de la finance digitale de tout pays à la rejoindre. Nous accepterons les associations de professionnels de la finance digitale dont la base de membres est représentative de  la profession et dont les objectifs et les activités s’alignent sur ceux de l’Alliance.

 

Pourquoi DFI est un membre honoraire ?

DFI a joué un rôle clé, en lançant les Communautés de Pratique (CdP), en fournissant un soutien et des ressources pour aider les associations à se former et en incubant actuellement l’Alliance. DFI joue également un rôle important en offrant des qualifications, des formations et des opportunités de développement professionnel aux praticiens de la finance digitale. Alors que l’Alliance facilitera la mise en réseau, encouragera la collaboration et fera la promotion des meilleures pratiques et des normes en matière de finance digitale, DFI sera le partenaire qui fournira les prestations de formation à la profession.

 

D’où vient l’idée de création de l’Alliance ?

En mars 2020, les vingt associations/Communautés de Pratique (CdP) se sont réunies pour discuter de leurs plans et de leurs ambitions et ont demandé la création d’un organisme mondial auquel elles pourraient adhérer pour apprendre et bénéficier d’un soutien. L’idée a été explorée, une Constitution et un plan de mise en œuvre ont été adopté de concert avec la Directrice du Développement Professionnel de la Communauté de DFI et six associations nationales. Le financement et le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates et du Conseil d’Administration de DFI ont permis à l’Alliance d’être incubée et lancée.

* Liste des associations de professionnels de la Finance Digitale membres de l’Alliance :

  1. Association Digital Frontiers Senegal
  2. Association of Digital Finance Practitioners, Nigeria
  3. Sudan FinTech Association (Shomoul)
  4. Association for Digital Finance Practitioners, Zambia
  5. MZ – Mozambique Fintech Association
  6. Digital Finance Practitioners Association of Zimbabwe
  7. Digital Frontiers Association Uganda
  8. Digital Finance Forum Bangladesh
  9. Digital Finance Professionals Ghana
  10. Association Des Professionnels De La Finance Digitale / Dfi-Benin
Sarah Corley
Sarah is Deputy Director at DFI and is responsible for developing the DFS profession and providing opportunities for capacity building outside of our online course provision. She has over 20 years of experience within the learning and capacity development within the development and health sector, and is passionate about being a catalyst for change.