COVID-19 | Official online Resource and News Portal. For more information, visit www.sacoronavirus.co.za

2020 Community Activities: forming a Digital Finance Profession – Activités de la Communauté DFI en 2020: création d’une Profession de Spécialistes de la Finance Digitale

As part of its capacity building program, DFI established Communities of Practice (COPs) across cities in Africa and Asia beginning in 2015. These COPs have had amazing impact, with practitioners coming together to influence strategy, services and policy in their countries, and you can read some of their stories in our previous blog post.

Commitment to COPs increased and discussions around influencing uptake of digital finance and financial inclusion within their countries began taking place. To establish credibility and a digital finance profession these COPs decide to formalise into digital finance associations, legally registered entities in their country. The following countries have registered or are a good way into in the process:

We also have Kenya, Ethiopia, Rwanda, Ivory Coast, Tanzania and Malawi who are starting to develop their associations. We expect Cameroon and Togo to start establishing their association shortly too.

Each association has the same overall aim to drive uptake of digital finance and financial inclusion in their countries which provides consistency and collective goals. But importantly have been given the flexibility to custom their association’s vision, mission and activities to meet the needs in their country. Their uniqueness can be seen in the colourful variety of logos:

Through regular discussion, sharing and interaction between the board members of these country-based associations, the need for an independent umbrella organisation was identified to facilitate cohesiveness and shared learning between associations, and with impact, opportunities, visibility and sustainability. This organisation will be called The Alliance of Digital Finance Associations.

The purpose of the alliance is to connect the national associations of digital finance professionals and provide a global focal point for exposure and credibility. It will promote the international exchange of knowledge and industry best practice and facilitate opportunities and partnerships for their members to collaborate within themselves and with other stakeholders with the aim of contributing to financial inclusion and increased uptake of digital financial services within member countries.

The Alliance will focus on the following objectives:

  1. Be a hub for collating, promoting and disseminating information about the members and their activities
  2. Facilitate collaboration, synergies and sharing of knowledge and information between members
  3. Facilitate provision of information, opportunities and initiatives to members which helps them achieve their vision/mission
  4. Seek and help facilitate access to funding to support the running of and activities of the members and
  5. Help facilitate opportunities for members to collaborate with partners in the industry on activities such as capacity building, projects and research
  6. Create an environment among its members that act as a catalyst for relations and influence with regulators, Fintechs, financial service providers, technology suppliers, entrepreneurs, mentors, researchers, consumers, and investors
  7. Promote and support capacity building for women in the digital finance sector and also women’s economic empowerment and financial inclusion
  8. Facilitate the repository and sharing of industry information best practice, research, studies, and opportunities and with members and the member’s members
  9. Ensure that its member associations operate professionally and within legal requirements in their own countries

During 2021 a Board will be formed to run the Alliance, with elections to take place once legal registration has been completed. Some of their key tasks will include:

  • Finalise legal registration
  • Identifying and approving organisations/associations to become members
  • Developing a global presence, including the development of a logo website, social media pages
  • Creating partnerships with stakeholders in global digital finance and financial inclusion
  • Generation of revenue, through fundraising and income
  • Promoting its member associations on a global scale
  • Facilitating and supporting capacity building events and opportunities for its member associations and their members

DFI will support the Alliance through its initial years of establishing with the aim for it to become a stand-alone sustainable venture in the future. The vision, purpose and plans of the Alliance arose through discussion and consultation with the existing associations and we thank all those who took the time to share their views and opinions.

When COPs were established back in 2015, there was always the ambition that they become vehicles to develop digital finance as a profession and is it amazing to see five years later that this is becoming a reality both locally and globally. We look forward to 2021 to see what opportunities the Alliance can bring and what impact we can make as a community of digital finance professionals.

 

**************************************************************************

Dans le cadre de son programme de renforcement de capacités, DFI a créé depuis 2015 des communautés de pratique  (COP) dans différentes villes d’Afrique et d’Asie. Ces COP ont eu un impact considérable, avec des professionnels qui se réunissent pour exercer une influence sur la stratégie, les services et les politiques publiques dans leurs pays. Vous pouvez découvrir certains cas de réussites dans notre blog précédent.

Les COP font de plus en plus l’objet d’intérêt et des débats sur l’adoption des services financiers numériques et l’inclusion financière ont été engagés dans leur pays. Ainsi pour gagner en crédibilité et aller vers la création d’une profession de spécialistes de la finance digitale, ces COP ont décidé de se formaliser en associations professionnelles, entités légalement déclarées dans leur pays. Les associations professionnelles des pays suivants sont soit légalement déclarées ou sont en bonne voie de l’être :

Par ailleurs le Kenya, l’Éthiopie, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie et le Malawi sont en train de mettre en place leurs associations. Enfin nous aurons bientôt le Cameroun et le Togo qui amorceront la création de leurs associations.

Les associations ont généralement la même mission principale c’est-à-dire stimuler l’adoption des services financiers numériques et l’inclusion financière dans leurs pays, ce qui assure la cohérence des objectifs collectifs. Mais les associations gardent la liberté d’adapter leur vision, leur mission et leurs activités pour répondre aux besoins de leur pays. Leur identité se voit dans la variété colorée des logos:

Après plusieurs discussions, séances de partage et des interactions régulières entre les membres des assemblées générales et des bureaux exécutifs de ces associations professionnelles, la nécessité de créer une organisation faîtière indépendante a été relevée pour faciliter la cohésion et le partage de connaissances, offrir plus d’impacts, d’opportunités, de visibilité et s’inscrire dans la durée. Cette organisation s’appellera The Alliance of Digital Finance Associations.

Le but de l’Alliance est de mettre en liaison les associations professionnelles de spécialistes de la finance digitale et de fournir un point focal mondial capable de leur offrir de la visibilité et de la crédibilité. Elle favorisera le partage de connaissances et des meilleures pratiques de l’industrie à l’international. Elle facilitera également la création d’opportunités et de partenariats entre les membres ou avec d’autres parties prenantes dans le but de contribuer à l’inclusion financière et à l’adoption accrue des services financiers numériques au sein de leurs pays.

L’Alliance se concentrera sur les objectifs suivants :

  1. Être un hub pour la communication, la promotion et la diffusion d’informations sur les membres et leurs activités
  2. Faciliter la collaboration, les synergies et le partage des connaissances et d’information entre les membres
  3. Faciliter la mise à disposition d’information et la création d’opportunités et d’initiatives en faveur des membres, qui les aideront à réaliser leur vision/mission
  4. Rechercher et faciliter l’accès à des fonds pour financer le fonctionnement et les activités des membres
  5. Faciliter la collaborer entre les membres et les acteurs de l’industrie sur des activités telles que le renforcement des capacités, les projets et la recherche
  6. Créer un cadre pour ses membres qui agit comme catalyseur de l’influence et des relations avec les régulateurs, les Fintechs, les prestataires de services financiers, les fournisseurs de technologie, les entrepreneurs, les mentors, les chercheurs, les consommateurs et les investisseurs
  7. Promouvoir et soutenir le renforcement des capacités des femmes dans le secteur de la finance digitale, ainsi que leur autonomisation sur le plan économique et leur inclusion financière
  8. Faciliter la collecte et l’échange d’information sur les meilleures pratiques du secteur, la recherche, les études et les opportunités de l’industrie
  9. Veiller à ce que les associations membres fonctionnent de manière professionnelle et dans le respect des exigences légales dans leurs pays

Au cours de l’année 2021, un Conseil d’Administration sera mis en place pour diriger l’Alliance, et des élections auront lieu une fois la déclaration légale effectuée. Voici quelques-unes de ses missions :

  • Finaliser la déclaration légale
  • Sélectionner et approuver les candidatures des organisations/associations pour qu’elles deviennent membres
  • Développer une présence mondiale, y compris par la création d’un site Web, d’un logo et de pages sur les réseaux sociaux
  • Créer des partenariats avec les principaux acteurs de la finance digitale et de l’inclusion financière dans le monde
  • Mobiliser des ressources financières soit par levée de fonds ou génération de revenus
  • Promouvoir ses associations membres à l’échelle mondiale
  • Faciliter et soutenir les événements et les opportunités de renforcement des capacités pour ses associations membres

DFI soutiendra l’Alliance dans les premières années de démarrage de ses activités dans le but qu’elle devienne très prochainement une entité durable et autonome. La vision, la mission et les plans d’action de l’Alliance ont émergé des discussions et consultations entre les associations existantes et nous remercions tous ceux qui ont pris le temps de partager leurs points de vue et leurs opinions.

Lorsque les COP ont été créées en 2015, nous nourrissions l’ambition qu’elles deviennent des véhicules pour créer une profession de spécialistes de la finance digitale et nous sommes très enthousiasmés de voir cinq ans plus tard que cette ambition devient une réalité à la fois sur les plans local et mondial. Nous attendons avec impatience 2021 pour voir quelles opportunités l’Alliance pourra apporter et quel impact nous pouvons avoir en tant que communauté de professionnels de la finance digitale.

Sarah Corley
Sarah is Deputy Director at DFI and is responsible for developing the DFS profession and providing opportunities for capacity building outside of our online course provision. She has over 20 years of experience within the learning and capacity development within the development and health sector, and is passionate about being a catalyst for change.